dimanche 27 mai 2007

Oedipica

Je continue ma découverte de Mimo Capiéri, et en particulier de cette bd particulièrement débile qui semble être un hommage à Motörhead (et dont j'ai déjà parlé).

Jean-Louis de Cornélius m'a dit qu'il aimerait publier "Oedipica" un jour, mais que trouver les originaux relevait un peu de l'exploit.

J'ai trouvé un strip en espagnol sur le net. Enjoy :


12 commentaires:

ruru a dit…

C'est marrant on dirait du Satrapi glauque...

buzz a dit…

J'ai trouvé à Angouléme une planche de BD qui pourrait être du Capiéri.
Voulez-vous la voir?

La Crainte a dit…

Ou du Sfar sans choléstérol.

La Cicciolina a dit…

Si ! Si ! Encoro !

Sylvio Berlusconi a dit…

Très bueno ces spaghettos.

Libératore a dit…

Capiéri, yé lé bien connou.
Il bouvait coume oun trou.

Adriano Celentano a dit…

Svalutation !

Toto Cutugno a dit…

Lasciatemi cantare
con la chitarra in mano
lasciatemi cantare
una canzone piano piano
Lasciatemi cantare
perche' ne sono fiero
sono un italiano
un italiano vero

Hervé Vilard a dit…

Capiéri, c'est fini, et dire que c'était mon premier amant.

francis tatanne a dit…

aimez les fleurs quoi ...

mulot a dit…

C'est assez malsain, ces trucs de Capiéri.
Où peut-on lire ces "fumettis" obscurs.

D. Pasamonik a dit…

Bonjour,
Mimo Capiéri est cité régulièrement comme référence par les auteurs de la jeune génération : Stéphane Blanquet ou encore le discret Alex Baladi.
Le micro-éditeur suisse Bülb Comix avait pour projet éditorial d'orchestrer un collectif en hommage au petit maître italien, je ne sais où en est cette louable initiative...
Bien à vous.