dimanche 23 mars 2008

Alain Baptizet fan club

Mon ami Olmo m'envoie des liens sur des films d'Alain Baptizet.
Voici ce qu'il écrit à son sujet : "J'ai enfin retrouvé l'extrait d'un documentaire belge des années 70 que je piste depuis longtemps. J'adore ce film !!! Malheureusement je ne parviens pas à le voir dans sa totalité. C'est "la chasse du python à la jambe" (c'est pas le vrai titre, mais c'est comme ça que j'appelle ce film). Il y a un côté Tintin et Pignol* dans ce truc, c'est assez jouissif. "
L'extrait en question :


Olmo : "Dans la suite du documentaire (qu'on ne voit pas), le réalisateur plonge dans un profond terrier avec sa caméra. Les africains le retiennent par les pieds. Au fond du terrier étroit, il se retrouve nez à nez avec un python qui couve des oeufs. Le serpent est réveillé par la lumière. Se sentant agressé l'animal essaye de bouffer la caméra. Le réalisateur gueule et les types le tirent par les pieds hors du terrier. La caméra recule et l'énorme serpent féroce poursuit la caméra à travers la galerie, la gueule grande ouverte. Terrifiant!
Alain Baptizet (c'est son nom), a fait aussi toutes une série de documentaires sur les trous dans le monde..."

Autre film dont me parle Olmo : "Le clou de sa filmographie excentrique, c'est un documentaire sur une tribu pétomane.
C'est complètement délirant. On croirait un film des monthy pythons.
Baptizet est le savant mélange de Jean Rouch et des surréalistes Belges...."
L'extrait :


Le dernier extrait enthousiaste tout autant Olmo : "Un documentaire sur la chasse à l'éléphant. On y voit un éléphant exploser de merde ! puis ensuite être découpé à la hache."


Malheureusement, et de manière tout à fait inexplicable, je ne peux visionner aucun de ces films (le téléchargement se bloque au bout d'une minute). Je m'en désole, mais Olmo a la bonté d'âme de me raconter ce qu'on y voit : "La tribu pétomane est quelque-chose de complètement délirant. (On peut dire que Baptizet sait placer sa caméra, si tu vois ce que je veux dire).
Un sorcier pétomane, pète pour faire fuir les mauvais esprits. Il porte un pagne avec une queue de chèvre qui pendouille entre ses fesses. À chaque pet la queue se soulève.
Le sorcier se roule par terre et montre son cul de façon grotesque tout en pétant comme un ours...
La chasse à l'éléphant est pas mal non-plus. Lorsque l'éléphant meurt. On le laisse faisander trois jours. On incise le ventre, l'estomac sort comme un énorme ballon blanc, il gonfle a vue d'oeil.
Il devient énorme, puis explose dans un barrissement pèteur. C'est une véritable explosion de merde qui accompagne ce spectacle poétique. Un véritable tsunami de merde fumante se répand dans la savane.
Ensuite , les hommes découpent l'animal à la hache.
La chasse au Python à la jambe. Imagine !"

Merci Olmo - qui ne manquera pas de râler que je copie-colle ses mails ici, mais je suis comme ça, moi.


*il s'agit de Albert Sanchez Piñol, dont le "Pandore au Congo" vient de sortir (chez Actes Sud)

8 commentaires:

BM a dit…

Quel talent cet olmo!

BM a dit…

Quel talent cet olmo!

mb a dit…

Quel homo ce latent!

globulo brug a dit…

je pète avec les yeux...

Li-An a dit…

Qui te dit qu'après 1 mn de film, on n'a pas droit à un film suédois ? Il faut toujours vérifier ses infos :-) (bon, je te rassure, ça correspond bien à la description, sauf que "l'explosion" finale ne recouvre quand même pas la savane :-)

globulo brug a dit…

Je pète sur ton blog...

globulo brug a dit…

Je pète sur ton blog...

Totoche a dit…

C'est énorme : Faire exploser des éléphants pleins de merde, même Al Qaïda n'y avait pas pensé !