jeudi 6 décembre 2007

Museu da escravatura


Au sud de Luanda, à Morro da Cruz, sur la route de Barra de Kuanza, se trouve le musée national de l'esclavage.
Il s'agit d'une petite bâtisse datant de la fin du XVIIIeme siècle, construite sur un promontoire surplombant le bras de mer séparant la côte de l'île de Mussulo.

Aujourd'hui, ciel gris et bas, fine pluie. Tous les éléments dramatiques nécessaires assurant la visite de ce petit lieu de mémoire où l'on peut voir quelques gravures d'époque et surtout des objets de l'esclavage : fusils de traite, boulets, fers, entraves diverses.

Et puis ce joli bâtiment, à l'époque propriété d'un noble portugais, Alvaro de Carvalho Matoso, amiral des vaisseaux lusitaniens pour les Indiens et grand traficant d'esclaves en partance pour le Brésil. Un petit baptistère est adjoint à l'édifice, comme pour rappeler l'hypocrisie de l'Eglise catholique vis à vis de la traite négrière.

On pense qu'une dizaine de millions d'esclaves furent envoyés des côtes angolaises en direction du Nouveau Monde et des îles, essentiellement vers le Brésil et Sao Tomé.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

merci car grace a vous et a votre blog on decouvre d'autres horizons... et on en sait un peu plus sur plein de sujets...

malou a dit…

En ces temps de festival, nous pensons à toi, Lepage sera le nouveau président, Aya a gagné le prix du margouillat (ouaisssss) et demain soir on fait la fête au mac eavn's (souvenir souvenir)
a bientôt mr appollo

hobopoc a dit…

Je suis terriblement ému par ces vestiges du passé.