vendredi 1 février 2008

Angougou

Séjour express en Zoreillie : avions jusqu'à Lisbonne puis Paris, soirée parigote avec Manu, train raté puis train de remplacement pour Angoulême, soirées au Mercure, bavaradages oiseux, boissons alcoolisées, retour à Paname, concert de Motorama à Bastoche, achats dominicaux, re-avions pour Lisboa et Luanda. Vite, vite, je suis arrivé au petit matin en Angola, la tête en vrac et les pieds qui puent.

A Angoulême, je dormais dans un hôtel lointain, un campanil pour être précis, juste à côté d'un Formule Un émouvant : il y a désormais quelques années, avec André et le Margouillat, on déboulait là-dedans, la clope au bec et l'alcool arrogant...

Angoulême, donc, c'est bien pas trop longtemps : la déprime (la foule, la foire à la merguez, le monde de la bd, l'hiver) ne tarde jamais à se pointer. Rien vu de ce qu'il aurait fallu voir (comme d'hab'), rien gagné (si ce n'est une superbe 37eme place dans le classement des "100 meilleures bd de tous les temps" des Inrocks, ha ha, ils sont impayables, ceux-là), mais vu mes chers éditeurs, mes chers co-auteurs (Brüno et Stéphane, superbes de looserie flamboyante) et retrouvé plein de copains.

Ah, et pendant que je me trémoussais sur le punk italien des deux filles de Motorama, mes deux parrains de la Grippe chopaient le Grand Prix de la Ville. Je suis bien content pour eux.


C'est chiant, les compte-rendus. Je vais plutôt parler des bouquins que j'ai récupérés à Angoulême (j'avais 6 mois de bd en retard).

3 commentaires:

roger cormoran a dit…

Bobo et bororian sont les rois du pétrole. Les dessinateurs péréférés de Carla Bruni vont pouvoir reigner sur le monde de la BD pendant un an.
Tes aventures Parisiennes avaient l'air plus palpitantes que tes aventures en Bédésie...

Cromwell a dit…

Et tu n'étais même pas à notre concert au Mars Attack ???? t'es vraiment une brel' !
Va te détendre par là :
http://www.cromwell.fr/elcoyote/

A+
Crom

Coyote a dit…

Roule moi une pelle ch'ti pépère.