dimanche 11 novembre 2007

Les prix et les médailles


J'adore les prix. Je crois que j'aime encore plus les médailles, mais en bd, ce qui prolifère, ce sont plutôt les prix.

Pour le moment, j'en ai gagné deux : le prix de la Nouvelle République pour "Fantômes blancs" (festival de Blois, 2005) et le prix de la Critique décerné par l'ACBD, à Angoulême en 2004, pour "La Grippe coloniale".
Justement la même année, à Angougou, je rencontrai Frémion au bar du Mercure qui me dit qu'il aurait adoré nous remettre, à Serge et à moi, le prix Tournesol (c'est le prix des écolos, pour faire simple).
J'en fus d'autant plus flatté, que par mesure de compensation, il m'offrit aussitôt un verre (ou alors, je le lui piquai d'autorité, je ne sais plus).
Par la suite, je me suis rendu compte qu'il existait une floppée de prix assez incroyable pour la BD.
Cette année, par exemple, "Île Bourbon, 1730" a concouru pour le prix RFO (que je ne connaissais pas non plus, mais qui est assez prestigieux, parce qu'il ne concerne normalement que les romans, et qu'il est doté de 5000 euros, ptin !) auquel il a échoué lamentablement derrière "Humus" de Fabienne Kanor de-chez-Gallimard, et concourt toujours pour le prix RTL. Si je le décroche, j'aimerais qu'il me soit remis par Francis Zégut, comme me l'a finement suggéré La Crainte (et non pas par Sim, comme l'a tout aussi finement suggéré Fourbico).

"Biotope", quant à lui, est sur la liste du prix des libraires, ce qui est pas mal aussi.
Mais pour être tout à fait honnête, j'ai écrit spécialement ce livre pour gagner le prix Tournesol de Frémion (et donc boire encore des verres gratos au Mercure). Normalement, mon plan était parfait, puisque c'est un album qui traite abondamment et directement de l'écologie, de ses enjeux, tout ça.

Eh ben figurez-vous que ces cons-là n'ont même pas nominé Biotope dans la liste de leur prix de merde !
Putain de bâtards d'écolos, j'ai bien fait de tous les faire crever dans le tome 2.


De toute façon, je préfère les médailles. On devrait remettre des médailles aux auteurs de BD, ça mettrait un peu de fantaisie sur les parkas de l'hiver angoumoisin.

2 commentaires:

ronchon a dit…

Le prix RTL, c'est plus ce que c'était. Avant, la remise des prix se faisait dans les salons du Fouquet's, aujourd'hui, c'est dans les couloirs de la chaîne, entre les machines à café.

Prix Tournesol : je vote pour Jean Bourguignon et sa "Science Infuse".

prix fémina a dit…

à quoi bon avoir un prix.