dimanche 15 juillet 2007

Gigantic Kim

Kim Wilde ? Kim Carnes ? Kim Fowley ? Kim Bassinger ? Kim Jong'il ?
Non, il n'y a qu'une seule Kim : Kim Deal, la fille la plus cool (Cool as Kim Deal) et la plus souriante de toute l'histoire du rock.
Kim et son groupe de filles :



Les deux Kim :



Et un jeu cinéphilique pour Bertrand : donner le titre de chaque film cité, dans l'ordre, dans cette bande-son de la route des vacances :

15 commentaires:

B....... M...... a dit…

Dans l’ordre/
« Duel » de cet idiot de Spielberg
« Getaway » du génial Peckinpah
« Faster Pussycat… » de l’ami Russ
« Ariel » du grand et modeste de Kaurismaki (Aki)
« La soif du mal… » du pape Welles
« la Dolce Vita » de l’unique Fellini
« Psychose » de papi Hitchcok
une merde de Woody Allen
toujours « Faster »
« Fargo » le meilleur des Coen
« Easy Rider » de Hopper
« Psychose » encore….
« La barbe à papa » de Bogdanovicth
« Buffalo 66 » de Gallo
« Duel » encore (alors qu’on aurait pu mettre un passage du « canardeur » de Cimino)
etc…

Il y a un juste plus tard, un court extrait du
« Mépris » de Godard…

Manque à l’appel « le Macadam à deux voies » de Hellman, « Point limite Zéro » de Sarafian, « le passe montagne » de Stévenin, « le fanfaron » de Risi, « Le plein de super » de Cavalier, « Les gens de la pluie » de Coppola, « Badlands » de Malick ,
« Mala noche » de Van Sant, « Au fil du temps » de Wenders, « Stranger than paradise » de Jarmush,
« la Salamandre » de Tanner, « Ils attrapèrent le bac » de Dreyer, « de sang froid » de Richard Brooks… et d’autres films de routes, genre inépuisable.

bertrand a dit…

bravo, brughera manu....

Appollo a dit…

Nan, Brughera Manu est parti voir Mahmoud Ahmed que je lui ai fait découvrir. Il veut savoir si c'est aussi bien que j'ai dit (et que sur la b.o. de Broken Flowers).
Y a un autre clip rigolo avec Kim Deal, qui fait les choeurs pour Ultra Vivid Scene. Elle rigole beaucoup, comme d'hab', se frotte un peu avec lui, chante mal en play-back, fume une clope puis finit par foutre par terre son compagnon de jeu (et lui filer une claque aussi).
C'est rigolo.
Aaaaaah Kim...
On peut voir ça là : http://www.youtube.com/watch?v=PXogd90ju7g

Appollo a dit…

Je me rends compte que j'ai pas fichu une seule image de Kim au sein des Pixies. C'est parce que dans les clips des Pixies, on s'attarde toujours sur le gros Black Francis, alors qu'il ne faudrait cadrer que sur Kim et son sourire, comme dans Gigantic (a big big love) là : http://www.youtube.com/watch?v=5ju0DX820zE

kim a dit…

Cher Oliver, je ne savais pas que tu étais aussi sensible à mes charmes.
Ton ami Brugérard qui boit comme il fûme, semble préférer les chanteurs aux chanteuses.

B... m... a dit…

Bernard Menez

franck ekenci a dit…

C'est étrange mais le "prout-movie", créé par mon ami bigard, n'a pas vraiment pris...

Appollo a dit…

Bon dieu, Kim qui vient en direct me parler ! (et en français, en plus !)
Manu n'aime pas les filles dans le rock (ni le français dans le rock). Comme son modèle absolu, Phil Manoeuvre, il pense que le rock est une histoire de vrais mâles (anglo-saxons, de préférence).

lacrainte a dit…

C'est pas vrai, j'aime bien les débuts de Plastic Bertrand...

Oslav Boum a dit…

Oui, c'est bête que le gros Frank cache Kim. Mais sans vouloir briser tes rêves, Appollo, elle a quand beaucoup forci. Depuis la reformation, il y a un peu concours entre eux (je sais, c'est goujat).

appollo a dit…

C'est pas vrai ! Salaud !

tortudo a dit…

La Crainte, tu ferais mieux de remplir ton blog au lieu de ramper dans les couloirs de cet hôtel sordide.
Appollo, c'est moi qui ai fait découvrir Mahmoud Ahmed à La Crainte. Ne t'avise pas de travestir la vérité.

La Crainte a dit…

Tortudo, je ne sais pas pourquoi tu mens : Appollo m'a fait découvrir Mahmoud Ahmed alors qu'il revenait d'Addis en septembre 1988.
Sinon, cette répète ?

tritonquipue a dit…

Tortudo je te remercie de m'avoir fait découvrir, billy, les forbans et Jessy Garonne...

Li-An a dit…

Il manque Lelouch et Tarantino oui. Et j'ai baillé en regardant Faster Pussycat (l'acteur est une vraie gonzesse, ce qui est cohérent mais rend l'histoire mièvre: on a l'impression de voir "Martine et les filles chauffards").